Alain Gegout dont les œuvres sont exposées dans plusieurs collections privées et publiques en France et à l’étranger, se décrit lui-même comme un artiste « défiguratif »
Voici quelques mots à son sujet du critique d’art et poète Belge Denis-Louys Colaux : « … Sa muse, Flo, son inspiratrice qu'il torture et sublime sans cesse, est un haut lieu de la singularité picturale … une trouvaille sublime située à l'improbable intersection entre la pataphysique de Jarry et la quête esthétique tourmentée d'Egon Schiele. »